Sélectionner une page

La CNIM, sous l’impulsion de Monsieur AJROUDI, remporte un important contrat WASTE-TO-ENERGY à Sharjah et ce face à d’importants concurrents comme Veolia et Hitashi. Ce projet est le premier du genre aux Émirats-Arabes-Unis et a reçu des engagements financiers du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (ADFD), de la Abu Dhabi Commercial Bank (ADCB), de Siemens Financial Services et de Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC).

Il devrait être achevé d’ici 2020, contribuant ainsi à la réalisation de l’objectif des EAU qui vise à éviter l’enfouissement de 75% de ses déchets d’ici 2021 mais aussi de l’objectif fixé par Sharjah pour 2020, à savoir « zéro déchet enfouis ». Dans sa première phase, l’usine traitera plus de 300 000 tonnes de déchets solides municipaux par an, soit 37,5 tonnes de déchets solides par heure. Elle aura également la capacité de produire environ 30 mégawatts d’énergie.

La CNIM remporte le contrat de conception, de construction et d’exploitation (DBO) du projet.